Analogique versus Digital

Vous voulez débuter, obtenir des conseils, comprendre, vous lancer...

Modérateurs : Patrice, Deloncle, Tibrus, V@peur29, jplaurent

Caen2013
Néophyte
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 26 juin 2013 09:36

Analogique versus Digital

Messagepar Caen2013 » 28 juin 2013 14:50

Bonjour à tous

Après 20 ans d'arrêt, je me décide à regoûter aux charmes du modélisme ferroviaire.

J'ai un stock de matériels divers, pieusement conservé pendant des années, ma plus ancienne motrice datant des années 60 (une Jouef qiu fonctionne encore très bien).

J'ai déjà compris qu'il serait préférable de renouveler mon stock de rails et autres appareils de voie (tous Jouef aussi) par des composants plus performants.

La question principale que je me pose en redécouvrant ce hobby, c'est qu'est-ce qu'apporte le digital en matière d'animation, de possibilités, de facilités ? existe-t-il une littérature de référence sur le sujet ?

Merci à tous.

Avatar de l’utilisateur
Didier COUNASSE
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 2255
Enregistré le : 31 mai 2012 13:47

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Didier COUNASSE » 28 juin 2013 15:32

Salut à toi,

je dois t'avouer que tu ouvres une longue réflexion sur le digital et l'analogique.
J'ai en son temps "jouer" en analogique et depuis que j'ai fais l'acquision d'une petite centrale digitale (multimaus de chez Roco), je ne jure que par ce systéme.

Pourquoi ? Parce que personnellement j'alimente tout mon réseau sans cantonnement avec en gros des voies de garage, deux lignes en paralèlles et une plaque tournante.
Il m'arrive de faire tourner deux trains et de manipuler une ou deux autres loco. un vrai bonheur sur mon petit réseau.

Sans oublier le plaisir de modifier des locos ....

je suis comme toi, je me lance depuis deux ans et je progresse à ma vitesse de croisière avec l'aide de mes amis du forum .... mais je suis encore loin.

...
Le modélisme est un art - :smilie:

rako25
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 2721
Enregistré le : 09 févr. 2011 08:49

Re: Analogique versus Digital

Messagepar rako25 » 28 juin 2013 17:28

Bonjour,

Choix cornélien et aussi couteux car il faut modifier tout son matériel roulant mais moi aussi je suis comme Didier, je viens de me remettre au ferroviaire HO avec du vieux matériel (sorti de mon grenier) et aussi du matériel neuf. Aujourd'hui je digitalise petit à petit mes locomotives, il faut du temps et de la patience mais c'est très enrichissant.
Grâce au forum on en apprend tous les jours et les échanges sont très instructifs.
Je fonctionne avec une multimauss ROCO et ça me suffit amplement pour mon petit réseau (provisoire).

Roger

aldac
Membre Senior +
Membre Senior +
Messages : 759
Enregistré le : 18 déc. 2011 17:59

Re: Analogique versus Digital

Messagepar aldac » 28 juin 2013 22:32

Bonjour Caen2013,

À l'heure du tout électronique il reste cependant quelques irréductibles (devrais-je ajouter "vieux", voire "antédiluviens" ?...) qui ne jurent encore aujourd'hui que par l'analogique.

Exit pour moi le choix cornélien - car j'ai choisi de rejoindre sans état d'âme particulier ce camp de vieux briscards - aussi, j'apporte céans un témoignage qui n'aura pas pour prétention d'inverser la tendance, mais tout simplement de signifier que cela est encore possible ... il semble d'ailleurs que les fabricants ne s'y soient pas trompés puisqu'ils proposent encore des modèles pour cette clientèle particulière.

Caen2013 écrit:
Bonjour à tous

Après 20 ans d'arrêt, je me décide à regoûter aux charmes du modélisme ferroviaire.


En ce qui me concerne, il s'agit d'un break d'un peu plus de trente années et pour ce nouveau départ (avec du matériel ancien également), et si j'ai choisi le mode que l'on nomme aujourd'hui "analogique", je n'ai malgré tout pas sous estimé les avancées de ces dernières décennies en terme de nouveaux concepts de réseaux de trains miniatures. En l’occurrence, j'ai opté pour la réalisation d'un réseau modulaire, ce qui n'a plus grand chose à voir avec le réseau spaghettis avec lequel je m'amusais jadis.

Didier COUNASSE écrit:
Il m'arrive de faire tourner deux trains et de manipuler une ou deux autres loco. un vrai bonheur sur mon petit réseau.

Hello Ditch ! avec des moyens différents, soit, mais cela est également possible en analogique.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: Analogique versus Digital

Messagepar cc7001 » 28 juin 2013 23:58

différence entre analogique et digital:
digital:
éclairage permanent sur commande.
vitesse maxi réglable
inertie au démarrage réglable
inertie au freinage réglable
vitesse de manoeuvre activable et réglable.
double traction possible
freinage et arrêt automatique sur courant continu en inverse.
plusieurs locos sur la même voie à des vitesses et des sens différents.
activations de fonctions sonores et lumineuses de 1 à 20.(si disponibles)
gestion évoluée par ordinateur.(itinéraires mais il faut de la rétro-signalisation.)
pilotage des aiguillles par la voie et donc la centrale digitale via décodeurs spécifiques

analogique:
un simple transfo et pas de modifs de machines.
câblage des zones d'arrêts isolées et des aiguilles à l'ancienne.

Avatar de l’utilisateur
Tibrus
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 8123
Enregistré le : 31 mai 2008 08:23

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Tibrus » 29 juin 2013 06:16

Tu connais surement cet engin
Image

Le voici, (juste la motrice) avec un décodeur entré de gamme et sans aucune autre modification
[video]http://www.youtube.com/watch?v=VuzSDd9lzHE[/video]

Verdict, un vieux moteur jouef avec un décodeur et tu redonnes vie à ce type d'engin
Un démarrage lent comme en vrai, une montée en régime tranquille et tout et tout
Bon la aussi faudrait que je mette les feux avant et arrière et que je le termine
Mais faut avouer que l'on obtiendra jamais ce roulement en analogique
Fichiers joints
eadbleu.jpg
eadbleu.jpg (10.23 Kio) Vu 3907 fois

coquelicot94
Membre Actif
Membre Actif
Messages : 167
Enregistré le : 29 sept. 2007 16:40

Re: Analogique versus Digital

Messagepar coquelicot94 » 29 juin 2013 07:36

bonjour, on croyait les mammouths disparus et bien non, il en existe encore de nombreux dans le domaine du train électrique, surtout dans les clubs....

- Quand on a gouté au digital, exit tous ces montages d'un autre temps et vive le numérique qui permet de jouer à l'infini, avec assez peu de contraintes technques.

- mais bon, chacun est libre de choisir, on ne peut pas obliger un conducteur amateur de Juva quatre à rouler en Renault Captur :laugh:
A+
Roco HO et N Multimaus pro TC V9

aldac
Membre Senior +
Membre Senior +
Messages : 759
Enregistré le : 18 déc. 2011 17:59

Re: Analogique versus Digital

Messagepar aldac » 29 juin 2013 08:09

coquelicot94 écrit:
- Quand on a gouté au digital, exit tous ces montages d'un autre temps et vive le numérique qui permet de jouer à l'infini, avec assez peu de contraintes technques.


En effet !... mais il existe toutefois une contrainte d'un tout autre ordre et qui est loin d'être négligeable: il s'agit bien évidemment de la contrainte budgétaire... et pour peu que l'on s'attarde un instant sur la comparaison digital/analogique on remarquera aisément que l'avantage ne va pas au premier cité... "il n'y a pas photo" comme dit l'autre.

Le coût: un élément qui peut lui aussi être déterminant à l'heure du choix (une précision que l'on peut ajouter à la liste assez complète il est vrai, mais non exhaustive proposée plus haut par cc7001). ;)

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: Analogique versus Digital

Messagepar cc7001 » 29 juin 2013 08:55

Effectivement ; un décodeur standard lenz coûte 27 euros; et il en faut un par machine. mais rien n'empêche de mettre un inter inverseur pour alimenter son réseau soit en analogique ; soit en digital; et basculer petit à petit les locos.
Sinon en analogique à chaque loco rajoutée sur le réseau ; il faut une voie isolée supplémentaire donc interrupteur plus fil plus intervention sous le réseau pour passer ce fameux fil si toutes les voies d'arrêt prévues sont pleines. Ou alors on enlève une machine qui retourne dans sa boite... :(

Avatar de l’utilisateur
Didier COUNASSE
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 2255
Enregistré le : 31 mai 2012 13:47

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Didier COUNASSE » 29 juin 2013 08:57

Mon brave Caen2013,

tu auras donc compris que le sujet est vaste en avis .... !
Le principal handicap est surtout l'investissement fincancier... pour le digital !

Sinon, la beauté d'un réseau réside surtout dans ce que TOI tu veux en faire...
Faut juste se lancer, créer, monter, modifier, remodifier, .... nous sommes tous passer par là et même celui qui a un très beau réseau (Biscatrain par exemple) modifie encore certains aspects.

Courage, tu peux toujours dasn un premier temps rester en analogique, voir peut être combiner les deux (attention, il faut différencier les 2 alimentations sinon ....)

@+
Le modélisme est un art - :smilie:

Bob Pulluard
Membre Senior +
Membre Senior +
Messages : 795
Enregistré le : 21 mai 2008 18:22

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Bob Pulluard » 29 juin 2013 09:05

C'est un sentiment personnel mais je crois que le coût est un élément secondaire et, à terme, sans doute mêm négligeable.

Certes, quand on a déjà un parc considérable de locos analogiques (200 ou plus comme je crois l'avoir lu, si ce n'est ici c'est ailleurs...) les convertir au numérique représente un budget considérable. A 20 € la bête, cela fait quand même 4 000 € ! Mais : 1) on peut étaler cette conversion dans le temps, plusieurs mois voire quelques années, et 2) il n'est sans doute pas nécessaire (ni peut-être même souhaitable) de tout convertir. J'ai moi-même de vieilles locos qui sont restées en analogique alors que je pratique le numérique depuis plus de trente ans.

Ensuite il existe, surtout pour débuter, des centrales numériques qui ne coûtent presque pas plus cher qu'une alimentation analogique. Et même si plus tard on s'équipe d'une centrale bien plus performante et plus chère, cette première centrale conservera en général son utilité.

Et enfin, si on examine ce qui se passe outre-Atlantique (et qui commence à se produire, lentement mais sûrement, de notre côté de la grande Mare) il semble presque assuré que dans quelque temps la grande majorité des locos neuves si ce n'est toutes ne seront disponibles que pré-équipées d'un décodeur numérique. Bien sûr elles resteront parfaitement utilisables en analogique, mais il n'y aura alors plus la moindre différence de prix.

A terme, donc, il n'y aura plus de différence de prix entre analogique et numérique.
Mais bon, nous ne sommes pas encore "à terme", donc pour l'instant, faut voir.

Bob P

Caen2013
Néophyte
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 26 juin 2013 09:36

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Caen2013 » 01 juil. 2013 13:19

Merci à tous pour ces réponses qui commence à éclairer ma lanterne.

Pour aller plus loin, connaissez vous des ouvrages spécialisés qui pourraient me décrire dans les détails les matériels et montage en mode digital ?

Merci encore.

Serge de Bollène
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 412
Enregistré le : 30 mars 2012 19:41

Re: Analogique versus Digital

Messagepar Serge de Bollène » 01 juil. 2013 19:31

Je ne veux surtout pas semer la pagaille, surtout dans la tête des néophytes, mais aucun membre de ce forum n'a entendu parlé de l'alimentation analogique Cassett, sur laquelle une série d'articles a été publié sur la revue d'en face en 92-93?
Question coût, il faudrait en faire une par train en circulation (simultanée) et faire en sorte que celle-ci "suive" son train de canton en canton, mais il me semble qu'elle pourrait permettre une alternative à qui veut garder son parc en analogique.
Je suis évidemment à la disposition de celui ou ceux qui souhaiterait plus de renseignement.

Amicalement.
Amicalement,

Serge

frimousselechat
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 341
Enregistré le : 10 mai 2013 15:24
Contact :

Re: Analogique versus Digital

Messagepar frimousselechat » 07 juil. 2013 04:42

Je suis passé du classique vers le digital il y a quelques années.

L'alimentation classique avec du courant continu favorise l'encrassement des roues des locomotives. C'est pourquoi sur le marché on vous propose des gommes électroniques qui superposent un courant HF donc alternatif au courant continu pour contrer cet inconvénient.

L'alimentation digitale met dans les voies du courant alternatif qui véhicule un signal digital destiné a commander vos machines. Je constate qu'a l'usage il y a moins d'encrassement.

Ensuite il y a le gros avantage qu'on a plus besoin d'isoler ses voies pour immobiliser ses machines, bref il y a moins de câblage a réaliser disons pour les petits réseaux.

Personnellement j'ai transformé tout mon vieux parc JOUEF et tout fonctionne à merveille.

L'autre aspect du digital est qu'on peut gérer son réseau avec c'est adire piloter ses aiguillages, commander des signaux ou autres automatismes…mais on rentre dans le domaine du cher voir très cher. Dans ce domaine j'en suis resté à la solution classique soit électromécanique. Je pars du principe que 100€ dépensés dans un bidule électronique c'est 100 € perdus pour acheter locos ou wagons.

Comme voie j'utilise la marque PECO code 100. Elle est compatible avec l'ancienne voie JOUEF et tu peux utiliser tes aiguillages JOUEF, la voie c'est un peu une question de budjet.

Voilà mon point de vue qui est perso. Pour voir ce que je fais : http://montrainho.com/

Amicalement.

philou
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 267
Enregistré le : 22 déc. 2007 19:28

Re: Analogique versus Digital

Messagepar philou » 07 juil. 2013 12:02

bonjour a tous! perso , j'ai une quarantaine de "bécannes" modéles récent et ancien...
mais pas de réseau! "bein" oui! pas de place! juste un bout de diorama de 80cms de long sur 50 de profondeur.
mais....... j'ai craqué aussi pour le digital!
rien que pour voir mes "locs" avec les fanaux allumés a l'arret.....



philippe.


Retourner vers « Débuter dans le train miniature »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités