Electricité : les contacts

Toutes vos questions ou commentaires concernant l'electronique analogique ...

Modérateurs : Patrice, Deloncle, Tibrus, V@peur29, jplaurent

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Electricité : les contacts

Messagepar cc7001 » 08 avr. 2013 00:49

Car des contacts; il y en a partout dans nos schémas de petits trains.
mais je pense qu'il faut commencer par le commencement.
Deux type de contacts existent plus un hybride:
Le contact à fermeture. On l'actionne; il alimente le circuit électrique.
Le contact à ouverture. On l'actionne; il coupe le circuit électrique.
Le contact inverseur. (qui passe de ouvert à fermé avec un point commun)

Et ces contacts peuvent être déclinés avec différentes fonctions:
Le contact instantané; on l'actionne ; ca marche ou çà coupe de suite.
Le contact temporisé: deux enfants
- travail: il est manœuvré un certain temps après l'action qui doit être maintenue
- repos: il est actionné immédiatement mais revient à sa position de repos au bout d'un certain temps quand l'action est relâchée
Le contact clignotant: comme son nom l'indique.
Le contact de passage; donne une impulsion quand il est actionné; ou relâché ou les deux.

A suivre selon les demandes ;)

Avatar de l’utilisateur
Didier COUNASSE
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 2256
Enregistré le : 31 mai 2012 13:47

Re: électricité: les contacts

Messagepar Didier COUNASSE » 08 avr. 2013 10:33

Et bien ... on va encore en apprendre !

Merci cc7001.
Le modélisme est un art - :smilie:

aldac
Membre Senior +
Membre Senior +
Messages : 759
Enregistré le : 18 déc. 2011 17:59

Re: électricité: les contacts

Messagepar aldac » 08 avr. 2013 14:14

Merci cc7001 pour la présentation de ces "contacts" électriques (liste exhaustive ou non ?...).

Pourrions avoir, s'il te plait, des explications complémentaires concernant les contacts "inverseurs", les "temporisés" et les "clignotants" et notamment sur leurs possibles applications/utilisations sur nos réseaux miniatures.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: électricité: les contacts

Messagepar cc7001 » 08 avr. 2013 23:58

Le contact inverseur est un assemblage d'un contact à fermeture et à ouverture; mais ils ne sont pas totalement séparés électriquement. Ils ont une borne commune reliée à la pièce mobile qui réalise la liaison électrique soit vers la borne "contact à fermeture" ou vers son opposée "contact à ouverture". Un peu comme un aiguillage; sur le principe.
Quand on actionne cette pièce mobile; le contact fermé s'ouvre et le contact ouvert se ferme. et vice versa si on revient à la position de départ.
Dans beaucoup de relais on a de 1 à X contacts inverseurs. Ces contacts inverseurs permettent de multiplier par 2 le nombre de contacts différents dans le relais.
Par exemple avec un 4 inverseurs ; on a 4 à fermeture ou 4 à ouverture ou toutes les combinaisons intermédiaires:
3F-1O; 2F-2O; 1F-3O. et évidemment 4OF ;)

Un contact temporisé repos va par exemple:
- maintenir la gare éclairée le temps que le train parte ; alors qu'il n'y a plus d'ordre de commande.
- Il va empêcher un train de partir pendant un certain temps réglable (le temps que les voyageurs soient à leur place). l'ordre de maintien en gare ayant été donné et supprimé bien avant.

Sur mon réseau ; un contact temporisé repos rebascule le feu vert au rouge après un certain temps ( départ du train qui accède à la gare terminus). Ce feu reste rouge tant que l'aiguille qui va vers la gare terminus n'a pas été remise en voie directe.(pour éviter que deux trains ne rentrent à la queue leu leu sans surveillance)
un contact clignotant pourra servir pour les feux d'un passage à niveau. Ou pour alerter le chef de gare d'une situation à surveiller ou imprévue sur le synoptique de commande avec un voyant lumineux associé.
Je fais clignoter une led pour indiquer que je force le train à s'approcher du heurtoir en marche à vue.


Bref ces différents contacts à notre disposition permettent de rendre possible ce qu'on imagine comme fonctionnement.

Mais les contacts seuls ne suffisent pas. il faut les commander; soit par la main de l'homme (interrupteur ou poussoir)soit par une pièce mécanique qui bouge (fin de course) soit par un électro-aimant (relais) soit par un aimant (ILS) soit par une électronique de détection; genre viessmann 5206; soit par un automate et son programme embarqué.

Avatar de l’utilisateur
Didier COUNASSE
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 2256
Enregistré le : 31 mai 2012 13:47

Re: électricité: les contacts

Messagepar Didier COUNASSE » 09 avr. 2013 08:34

Salut cc7001,

pourrais tu agrémenter tes explications bien complète, d'une ou deux photos de contacteurs afin de mieux visualiser l'objet ! :)
De plus, tu donnes quelques exemples perso .... excellent ! Un ou deux schémas et se serait le top.

En tout cas, extraordinaire ton sujet. Un grand merci. :woohoo:

@+, Ditch B)
Le modélisme est un art - :smilie:

aldac
Membre Senior +
Membre Senior +
Messages : 759
Enregistré le : 18 déc. 2011 17:59

Re: Electricité : les contacts

Messagepar aldac » 09 avr. 2013 09:41

Merci cc7001 pour ces compléments d'infos et les pistes ouvertes grâce à tes propres exemples d'utilisations.

cc7001
Membre Héroïque
Membre Héroïque
Messages : 1684
Enregistré le : 09 sept. 2010 15:49

Re: Electricité : les contacts

Messagepar cc7001 » 10 avr. 2013 11:48

Ce sujet concerne les symboles électriques utilisés dans les schémas.
Je vous renvoie aux sujets composants pour voir à quoi çà ressemble ;)
Il manque un sujet composants relais; mais nul doute qu'un de nous va s'y coller.(comme un relais :lol: )

Je ferai une recherche pour vous montrer comment se représentent ces contacts (il y a une norme; utilisée depuis 1976).
Le prochain sujet "symboles" parlera des bobines de relais ou contacteurs; qui commandent ces fameux contacts.

D'ailleurs on dit "relais" pour un appareil qui commute de faibles intensités(<10A) et "contacteur" pour de fortes intensités(>10A). On n'utilisera pas de contacteurs en trains miniatures.
L' appellation "contacteur" pour un interrupteur est incorrecte dans le parler électricien. :huh: ;)

On parlera plutôt de commutateur à X positions ; chaque position activant ou non un ou plusieurs contacts F ou O


Retourner vers « Electronique analogique, électricité, alimentation... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités