Mon parc machines

Toutes vos questions concernant le matériel roulant ...

Modérateurs : Philippe Cousyn, Tibrus, Patrice, Arnaud Guyon

Avatar du membre
Christou
Brigitte
Brigitte
Messages : 3043
Enregistré le : 18 juin 2008 11:19

Re: Mon parc machines

Message par Christou »

Merci Jean Luc, j'avais déjà regardé mais ce n'est pas dans mes priorités. Une précision, le tchouf est au quart de tour...Bon, mise à part les son des 141 R sur certaines machines HJ repris sur la machine réelle, il faut savoir que chaque type de locomotives à vapeur à son propre son et que les fabricants n'en font guère une affaire d'exactitude. Enfant, j'étais capable de reconnaitre une loco (région Nord) sans la voir, qui passait devant la maison de mes grand-parents quand j'étais dans le jardin.
Le son de la 241P7 à 120 km/h
http://thierry.stora.free.fr/audio/fast241p7.mp3
Et celui de la 241P8 au démarrage de Saint Germain les Fossés en tête du 1110 passant derrière le triage. L'échappement est en simple expansion et le mécanicien passe en compound en prenant de la vitesse. J'ai le disque en vinyl...
http://thierry.stora.free.fr/audio/241p_8.mp3
Du même triage, démarrage de la 141R 263
http://thierry.stora.free.fr/audio/mik_r_263.mp3
marc59
Yoyo
Yoyo
Messages : 32
Enregistré le : 14 janv. 2011 15:52

Re: Mon parc machines

Message par marc59 »

Merci Christian
pour les différends son de la R...

superbe la patine de ta 050..TD... :amoureux:

oui ,moi aussi , j' ai du enlever des wagons de ma rame de 16 pièces,
j' ai vu que tu as le citerne à 2 bogies , le mien à tendance à dérailler , je vais voir pour changer les roues avec des roues electrottren..

je n'ai plus aucun déraillement avec mes wagons LSmodel , j' ai finalement pu changer toutes les roues à petit boudin par des roues Roco à boudin normalisé... :amoureux:

y compris sur ma 231 G , elle est revenue du service après vente de chez REE et maintenant elle cavale sans aucun problème sur tout le réseau. :amoureux:

as Tu en enregistrement le démarrage d' une 141 R avec son convoi..
j' en ai gardé un sacré souvenir , lorsque la locomotive avait le feu vert pour démarrer , d' un coup de sifflet , et les soupapes relevées , elle lâchée sa vapeur et elle démarrée en sortant d'un nuage de vapeur, on ressentait la puissance au démarrage avec le fameux tchouc tchouc tchouc et le bruit de claquement d'une bielle , hélas tout cela est dans le passé , car la voie est en état d'abandon et la gare rasée, Mais , elle a été remplacée par une construction plus récente et l'architec a gardé le style de cette gare..

Image

et quelques mètres plus loin , le passage à niveau.

Image

la ligne voyageurs est désaffectée depuis plus de 50 ans ,et cette ligne desservait également l'usine des dunes , qui hélas , après plusieurs revente et dépeçage des meilleurs outils de production , elle attend son ultime repreneur ou son effacement pour la construction d'un futur lotissement.

Image

si dessus photos prise dans les années 1950....
pourquoi :aprés guerre , car il reste sur les contreforts du fort ,les carcasses de ferrailles des engins de réglage de tir pour les canons anti-aérien français de la débacle de 1940...

dans les années 1960 , l' usine ne fabriquait pas assez de fonte , donc elle se faisait livrer la fonte liquide provenant de la toute nouvelle industrie sidérurgique usinor par le train avec des wagons spéciaux , pour le transport de fonte liquide , ce que vous appelez régulièrement des wagons torpilles...
l' usine fabriquait des aciers spéciaux , des galets de roulement pour les ponts roulant , des roues de wagons étoilée puis des roues pleines,
des essieux complet , des barres de forage pour le gaz et pétrole , des barres pour faire des barres de torsion poids lourd , et bien sur des obus pour les canons et les chars...
en ce temps la , elle se faisait livrer la ferraille par les péniches , comme le sable , puis dans les années 1980 ,tout par camions ou presque y compris des roues pour l'usine de Valencienne...
Avatar du membre
Christou
Brigitte
Brigitte
Messages : 3043
Enregistré le : 18 juin 2008 11:19

Re: Mon parc machines

Message par Christou »

Merci Marc. Il y a aussi des ouvrages qui font revire les souvenirs avec de belles photos....J'ai lu que le trafic marchandise en gare de Leffrinckoucke (ligne à voie unique de 17 km à partir de Dunkerque) avait cessé en 2002 . Le citerne TP ROUSSEAU que l'on dans la vidéo de la DT est une gageure. Il est en queue pour cause de déraillement intempestif malgré un petit lest. Le défaut des wagons ROUSSEAU en plus de leur trop grande légèreté est le roulement. Les axes ont une longueur trop grande et frottent dans leur logement. De même, les wagons Hornby HO ont des axes cylindriques le frottement est encore important malgré une goute d'huile. Une rame marchandise de 22 ou 23 wagons (tout type toute marque) demande un effort au crochet de 85 g en rampe de 20 et courbe de 610 ou 670. La DT donc réclame 190g avec 44 wagons... la tare doit être aux environs de 4,5 kg.
20201210_180651b.jpg
20201210_185253b.jpg
Et l'une des plus belle de mon parc en tous les cas l'une des meilleures en service
20201212_181457b.jpg

Et ma bête à chagrin, après 6 mois de mise au point (pas à plein temps!) avec un nouveau lest de 135 g, la 241P 28 qui déraille encore ...j'y reviendrai quand elle sera capable de faire le tour du réseau sans problème.
Avatar du membre
Christou
Brigitte
Brigitte
Messages : 3043
Enregistré le : 18 juin 2008 11:19

Re: Mon parc machines

Message par Christou »

Une ligne a sauté dans mon précédent post pendant une correction. Il fallait lire en titre des premières photos : une enfilade de machines dans mon dépôt. Outre la 5-050 TA 22 décrite plus haut, on y reconnais deux vieilles gloires: la 2-040 D 90 de Piko et la 1-131 TB 42 de Hornby HO (cette dernière attend son kit de remotorisation IProd' et peut être plus).
marc59
Yoyo
Yoyo
Messages : 32
Enregistré le : 14 janv. 2011 15:52

Re: Mon parc machines

Message par marc59 »

:amoureux: Merci Christian
Superbes photos et vidéo.. :amoureux:
Avatar du membre
Christou
Brigitte
Brigitte
Messages : 3043
Enregistré le : 18 juin 2008 11:19

Re: Mon parc machines

Message par Christou »

Retour sur la 230 F 317 de LILLIPUT. Elle a eu encore une avarie aux essieux moteurs. Les roues tournent folles sur leur essieux. Comme l'entrainement est fait par bielles a partir de l'essieu moteur avant, l'effort se fait sur les tourillons (comme les vrais). Or de construction, les fusées des essieux ne sont pas cannelées. Il a fallu démonter et recoller à la cyano avant d'avoir bien réglé les tourillons à 90°. Comme le châssis est rigide et les roues non suspendues, le réglage est laborieux surtout sur l'écartement des roues pour l'inscription en courbe. De plus, le voilage des roues est possible au montage. J'ai fini par y arriver et en pratiquant également un évidement au carter en plastique au droit de chaque essieu. Ce carter maintien les essieux au châssis. Je ne sais pas pour quelle raison les roues ne tournaient plus au serrage des vis de fixation. Donc des points durs à éliminer car les têtes de bielles que j'avais renforcées n'on pratiquement plus de jeu
20180731_174756b.jpg
J'en ai profité pour ajouter des briquettes dans le tender (en carton de Régions et Compagnies). Trop épaisses je les ai réduites de moitié et peintes en en noir satiné. J'ai forcé aussi sur la suie....
20210303_190953b.jpg
20210303_191042b.jpg
20210303_191148b.jpg
20210303_191207b.jpg
Pour finir, une photo N&B sur un Tourcoing Paris avec la 231C61 à toute vapeur (fumigène Seuthe n°10)et en arrière plan la Divine sur le tiroir de sortie du dépôt. La photo est tirée d'une vidéo .

Tourcoing Paris 231 C 61_NB.jpg
Avatar du membre
Christou
Brigitte
Brigitte
Messages : 3043
Enregistré le : 18 juin 2008 11:19

Re: Mon parc machines

Message par Christou »

Retour sur la 241 P 28. Un déraillement a définitivement égaré un marche pied avant. J'ai donc décider d'améliorer l'avant de la machine raté. Entre autres, le tablier devant la boite à fumée est trop bas . J'ai donc investi . Comme c'est du laiton mais de la déco, pas de soudure mais de la colle cyanoacrylate.
20210419_200515b.jpg
J'ai commencé par attaquer les marchepieds et les garde boues histoire de me faire la main.
20210501_184845b.jpg
La mise en forme des marches est faite à la pince de bijoutier avant dégraffage. Ma myopie me sert de loupe...Puis assemblage et colle à la cyano.
Il a fallut éraser à la Dremmel le tenon de la première marche au dos car il faut replier deux fois la tôle.
20210502_185451b.jpg
Première erreur de conception. Le retour plié doit se coller sur le support en plastique d'origine qui était sensé rigidifier le marchepied d'origine. Il y a un écart de 3/10 environ et la patte ne peut pas être en contact. Une cale de la grappe a fait l'affaire. J'ai peint avant montage et collé les garde-boues avant la pose. Les garde-boues ont été cintrés au préalable sur un diamètre proche (un gros stylo).
20210521_200334b.jpg
20210521_200552b.jpg
20210521_201724b.jpg
Il y a encore du boulot....
Répondre